Suchandrima Bhowmik

Quel est l’impact de la consommation de légumes par les enfants au petit déjeuner ?

La consommation de légumes est importante pour la santé et le développement des enfants. Plusieurs pays économiquement développés ont mis en place des stratégies de santé publique qui favorisent la consommation de légumes dans la petite enfance. Cela est nécessaire car une consommation insuffisante de légumes peut avoir un impact négatif sur le bien-être, la santé et le développement.

Étude : Est-ce que le fait d'offrir des légumes aux enfants au petit-déjeuner augmenterait leur consommation quotidienne totale de légumes ?  Crédit d'image : asiandelight/Shutterstock
Étude : Est-ce que le fait d’offrir des légumes aux enfants au petit-déjeuner augmenterait leur consommation quotidienne totale de légumes ? Crédit d’image : asiandelight/Shutterstock

Des recherches ont indiqué qu’au Royaume-Uni, moins d’un enfant sur cinq consomme cinq portions de fruits et légumes par jour, ce qui est l’apport recommandé. De plus, il a été constaté qu’un enfant sur trois âgé de cinq à dix ans mangeait moins d’une portion de légumes par jour. Des données similaires ont également été obtenues d’autres pays occidentalisés. Les régimes alimentaires des enfants qui comprennent des aliments très appétissants et à forte densité énergétique et qui manquent de légumes et de fruits sont une grave préoccupation car ils peuvent provoquer des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires, l’obésité et certains types de cancer.

Une nouvelle étude publiée dans le nutrition de santé publique magazine visant à déterminer des moyens efficaces et appropriés d’augmenter l’apport quotidien en légumes des enfants.

Comment augmenter la consommation de légumes des enfants ?

Plusieurs études ont élaboré des lignes directrices pratiques pour souligner l’importance d’exposer les enfants aux légumes dès leur plus jeune âge. L’une des études a révélé que les enfants dont les mères avaient bu du jus de carotte pendant la grossesse étaient plus susceptibles de manger des carottes que ceux qui n’en avaient pas bu. Une autre étude a indiqué que l’exposition des enfants aux légumes crus pendant l’alimentation complémentaire peut augmenter leur consommation plus tard dans l’enfance.

Lire aussi  Une étude suggère un outil potentiel pour aider à améliorer les résultats du traitement de la fertilité

Cependant, il peut falloir jusqu’à 15 essais pour goûter un aliment avant que les enfants commencent à l’aimer. De plus, bien que l’exposition des enfants aux légumes puisse se produire par l’ajout ou le masquage d’autres aliments, une exposition répétée est nécessaire pour qu’ils commencent à aimer le goût des légumes.

Il a été constaté que la plupart des enfants ne respectent pas la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé de consommer des légumes et des fruits au cours des deux dernières décennies. Il a été observé que les politiques et stratégies développées par de nombreux pays à cet égard sont inefficaces pour augmenter la consommation quotidienne de légumes par les enfants. Par conséquent, des approches pragmatiques et innovantes pour augmenter la consommation de légumes des enfants doivent être améliorées.

associations de nourriture à nourriture

Le petit-déjeuner dans divers pays du monde, en particulier dans les pays occidentalisés, est connu pour comprendre des aliments à index glycémique élevé. La consommation de ces aliments a lieu au petit-déjeuner en raison des normes sociales et des influences culturelles concernant les choix alimentaires et les contraintes de temps le matin. Cela se traduit par le développement de routines liées à l’alimentation qui déterminent l’opportunité de consommer certains aliments à un certain moment.

Les associations alimentaires au moment des repas peuvent jouer un rôle important en influençant le comportement alimentaire des gens, de sorte que manger un aliment particulier hors de son contexte peut affecter la façon dont il sera perçu et consommé. Cependant, un fait important à garder à l’esprit est que la composition nutritionnelle des aliments reste la même, peu importe où et quand ils sont consommés. Il a été constaté que si et comment un aliment particulier sera consommé dépend du contexte ou du moment pendant lequel il a été consommé.

Lire aussi  Y a-t-il un impact des vaccins COVID-19 sur la fertilité des hommes et des femmes en âge de procréer ?

Offrir des légumes aux enfants pendant le petit-déjeuner

Bien que la consommation de légumes des enfants soit associée aux dîners, aux déjeuners et aux collations, il n’y a aucune raison médicale, physiologique ou nutritionnelle pour laquelle ils ne devraient pas être offerts au petit déjeuner. Peu de pays dans le monde, comme le Japon, la Chine, la Finlande et la Roumanie, ont des aliments similaires pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner qui incluent des légumes.

En outre, offrir des légumes au petit-déjeuner aux enfants ferait partie des directives gouvernementales actuelles en Angleterre.

Manger des légumes au petit-déjeuner peut être une intervention de santé publique utile pour plusieurs raisons. Vous pouvez augmenter la consommation quotidienne de légumes des enfants. Il ne permet pas le développement d’une association négative entre l’heure du petit-déjeuner et la consommation de légumes. Il a été constaté que les principaux soignants et les membres du réseau social d’un enfant jouent un rôle essentiel dans l’établissement de normes relatives à la consommation de légumes.

De plus, les écoles maternelles/jardins d’enfants et autres lieux d’apprentissage précoce avant l’école peuvent jouer un rôle important dans la normalisation de la consommation de légumes au petit-déjeuner. Les légumes peuvent être inclus dans le petit-déjeuner avec d’autres aliments typiques du petit-déjeuner ou en remplacement des aliments courants du petit-déjeuner pour améliorer la santé des enfants.

Impact de la consommation de légumes par les enfants au petit déjeuner

Des recherches antérieures ont mis en évidence que l’augmentation de l’offre de légumes dans une garderie peut augmenter la consommation et la familiarité. Offrir aux enfants des légumes pour le petit-déjeuner augmenterait l’apprentissage des enfants que manger des légumes pour le petit-déjeuner est le comportement, l’exposition et la volonté typiques des enfants à manger des légumes. Cela peut également aider à augmenter votre exposition aux légumes à d’autres moments de la journée.

Lire aussi  Une étude révèle des disparités persistantes dans l'accès aux soins prénataux chez les femmes enceintes

Par conséquent, les législateurs nationaux et les conseils d’accréditation du monde entier devraient élaborer une stratégie pour diffuser des informations et mettre en œuvre des directives sur la consommation de légumes au petit-déjeuner dans toutes les crèches/jardins d’enfants.

En outre, d’autres questions liées à la mise en œuvre d’une telle proposition doivent également être prises en compte chaque jour. Par exemple, certains parents sont réticents car manger des légumes au petit-déjeuner nécessiterait plus de temps et d’argent pour se préparer. De plus, le personnel de la crèche/maternelle est très occupé le matin et n’a peut-être pas assez de temps pour préparer les légumes pour le petit-déjeuner des enfants.

conclusion

Il a été constaté que les enfants du monde entier, en particulier dans les pays occidentalisés, ne consomment pas suffisamment de fruits et de légumes. Cela peut avoir de graves répercussions sur la santé au cours de leurs premières années. Bien que les décideurs politiques et les gouvernements aient élaboré des stratégies, la plupart d’entre elles se sont révélées inefficaces. Une approche pour augmenter la consommation de légumes des enfants peut consister à leur offrir un petit-déjeuner. Cependant, il reste à déterminer si cela est acceptable pour les enfants et leurs soignants, ainsi que faisable. Des recherches supplémentaires doivent être menées pour développer des moyens d’augmenter la consommation quotidienne de légumes des enfants.

Référence du magazine :
  • McLeod, CJ et al. (2022). Offrir des légumes aux enfants au petit-déjeuner augmenterait-il leur consommation quotidienne totale de légumes ? nutrition de santé publique. est ce que je: 10.1017/S1368980022002002.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *